Naissance, mariage, décès en France : le bilan démographique 2023

Chaque année, l’Institut National de la Statistique et des Etudes Economiques, plus couramment appelé INSEE, publie un rapport autour de la démographie française. L’occasion d’en savoir plus sur la population du territoire national. Combien d’enfants sont nés en 2022 ? Quels sont les chiffres entourant les mariages ? Combien de personnes ont perdu la vie ?

Ces chiffres racontent l’histoire des Français sur une année complète. Avec de nombreuses surprises dont des records jamais atteints depuis des décennies, ce bilan démographique doit être analysé en fonction du contexte national voire international. Eclairage.

La rédaction du Parisien n’a pas participé à la réalisation de cet article.

Chaque année, l’Institut National de la Statistique et des Etudes Economiques, plus couramment appelé INSEE, publie un rapport autour de la démographie française. L’occasion d’en savoir plus sur la population du territoire national. Combien d’enfants sont nés en 2022 ? Quels sont les chiffres entourant les mariages ? Combien de personnes ont perdu la vie ?

Ces chiffres racontent l’histoire des Français sur une année complète. Avec de nombreuses surprises dont des records jamais atteints depuis des décennies, ce bilan démographique doit être analysé en fonction du contexte national voire international. Eclairage sur le bilan démographique 2022 de la France.

Les naissances au plus bas depuis 1946

En 2022, l’INSEE rapporte la naissance de 723 000 bébés en France. Bien qu’étant un nombre assez important, il s’agit cependant du nombre de naissances le plus bas jamais enregistré depuis 1946.

A titre de comparaison avec 2021, les naissances sont déjà moins nombreuses puisque 742 000 bébés ont été mis au monde il y a deux ans.

Cette baisse de 19 000 naissances semble s’expliquer par différents facteurs : les ménages appréhendent davantage la conception d’un enfant à l’heure où la guerre sévit en Ukraine, les portemonnaies pâtissent de la crise économique, sans oublier le contexte environnemental plus qu’inquiétant.

Ensuite, le taux de natalité, c’est-à-dire le nombre moyen d’enfants par femme, est en baisse en 2022. On décompte environ 1,8 enfant par femme. L’an dernier, l’âge moyen des mamans accueillant leur premier enfant était de 31 ans. Les études que suivent les femmes, ainsi que leur souhait de se réaliser professionnellement parlant avant de fonder sa famille, tout comme les difficultés possibles de trouver sa moitié, sont autant de critères qui repoussent l’envie ou l’occasion de materner.

En revanche, cela ne semble pas impacter le solde naturel de la France d’après le bilan démographique publié. Il s’agit de la différence entre le nombre de naissances enregistrées et de décès. Ce dernier reste positif : +56 000. Il y a donc plus de naissances que de décès, la population française augmente même si là encore, ce chiffre est le plus bas enregistré depuis la fin de la Deuxième Guerre mondiale.

Les mariages, en forte hausse

L’INSEE, dans son rapport annuel, s’intéresse aux mariages fêtés en France en 2022. Et les mairies ont eu du travail ! 244 000 mariages ont été célébrés. Ces unions sont réparties de cette manière :

  • 237 000 mariages hétérosexuels ;
  • 7 000 unions homosexuelles.

Un tel nombre de mariages n’avait pas été atteint depuis 2012 ! Evidemment, ce record s’explique en partie par la pandémie mondiale sans précédent traversée en 2020. A cause des confinements, les mariages ont été annulés et pour les plus chanceux, reportés les années suivantes. Ainsi, en 2021 et en 2022, il a fallu organiser les mariages de l’année, tout comme les unions reportées durant les confinements !

En 2021, 218 819 mariages avaient été célébrés, contre 154 600 en 2020, et 227 000 en 2019. La hausse de 2022 semble donc importante.

A quel âge les Français se marient-ils ? L’INSEE a révélé les chiffres suivants dans son bilan démographique :

  • Union de même sexe :
    • L’âge moyen des femmes : 38,5 ans
    • L’âge moyen des hommes : 44 ans
  • Union de sexe différent :
    • L’âge moyen des femmes : 37,2 ans
    • L’âge moyen des hommes : 39,6 ans

Les décès, en hausse depuis 2020

Intéressons-nous à la fin de vie. En 2022, 667 000 personnes ont perdu la vie en France. 5 000 personnes de plus qu’en 2021 sont mortes. Par rapport à 2020 et la pandémie, ce sont 2 000 personnes de moins qui sont décédées. Toutefois, le nombre de décès augmente, si on le compare aux décès de 2019, de 612 000 décès (+ 54 000).

L’espérance de vie se stabilise en France entre 2021 et 2022 :

  • Les femmes vivent en moyenne jusqu’à 85,2 ans (identique à 2021) ;
  • Les hommes vivent en moyenne jusqu’à 79,3 ans (+ 0,1 par rapport à 2021).

Cette espérance de vie reste néanmoins en légère baisse par rapport à 2019 (- 0,4 autant pour les hommes que pour les femmes).

D’une manière générale, en France, on vit de plus en plus vieux. Pour donner un ordre d’idée et se rendre compte de l’évolution constatée, en 1950, les femmes vivaient en moyenne jusqu’à 69,2 ans quand les hommes mourraient à l’âge moyen de 63,4 ans. Ce qui peut sembler extrêmement jeune pour nous, en 2023, ne l’était pas du tout 70 ans auparavant.

Les progrès de la médecine, les nouvelles technologies, les innovations, mais aussi l’accès plus facile aux soins et établissements jouent un rôle majeur dans l’augmentation de l’espérance de vie. Et cette tendance semble au cœur des préoccupation de l’Etat.

Fin 2022, 21,3% des Français ont 65 ans ou plus. La catégorie de la population la plus nombreuses en matière d’âge entoure les 50-54 ans, qui sont 2 284 millions.

Comment faire, alors, pour accompagner au mieux la population vieillissante ? De quelle manière peut-on permettre aux retraités, de plus en plus nombreux les années à venir, de toucher une retraite décente ? Comment faire, pour faciliter le recrutement des séniors quand ils peinent à trouver un emploi à la cinquantaine ? Quels sont les moyens et innovations mises à la disposition des Français pour mieux et bien vieillir ? Quels sont les moyens de reculer le départ en maison de retraite, où les places valent de l’or ? Autant de questionnements actuels, véritables enjeux de société.

Pour conclure sur ce bilan démographique, on ne peut que constater les effets de la pandémie mondiale, qui a profondément impacter les naissances, les mariages et les décès, marquant comme un « avant/après ». La population tend également à vivre bien plus longtemps, ce qui soulève des questionnements entourant l’avenir, les dispositions prises par le gouvernement et les actions à mener.

(Crédit photo : iStock)

Article publié par
Alcyone Guillevic

Nous vous recommandons également

Catégories

Soldes d’été 2024 : 5 conseils pour planifier vos achats pour un maximum d’économies 

Les soldes d'été se tiendront cette année du...
Publié le
Catégories

Fête de la musique : retour sur son histoire et ses origines 

La fête de la musique, aussi connue sous le nom...
Publié le
Catégories

Fête du travail : d’où ça vient ? 

La « journée internationale des...
Publié le
Catégories

JO 2024 : 6 bons plans pour assister à une épreuve en famille

Les Jeux Olympiques 2024 auront lieu du vendredi...
Publié le
logo Le Parisien