Les réactions des habitants de l’Île-de-France à la Journée Mondiale sans Téléphone

La Journée Mondiale sans Téléphone Portable est un événement dont on parle particulièrement en France, car son initiateur et fervent animateur est un écrivain hexagonal appelé Phil Marso. Depuis plus de vingt ans, cette journée a pour but de responsabiliser les possesseurs de téléphone mobile, et de les pousser à réfléchir sur l’usage qu’ils font de cet appareil et des multiples applications et réseaux sociaux qui lui sont associés.

La rédaction du Parisien n’a pas participé à la réalisation de cet article.

Mais de 2001 à 2024, le recours au téléphone mobile est devenu progressivement indispensable pour de très nombreuses tâches du quotidien, qu’il s’agisse d’activités personnelles ou professionnelles. Comment un défi comme la Journée Mondiale sans Téléphone est-il accueilli en Ile-de France, une région connue pour son rythme de vie frénétique, et son activité professionnelle omniprésente ?

L’usage du téléphone à Paris et en Île-de-France

Dans une ville comme Paris, l’une des capitales les plus effervescentes du monde, le recours au téléphone est inévitable à tous les coins de rues, par les millions d’habitants qui y vivent. De l’homme d’affaires sur le point de finaliser un contrat, à la lycéenne désireuse de partager ses créations avec ses camarades, en passant par le couple qui a besoin de joindre la babysitter de leur enfant, la nécessité d’être connectée est partout.

On peut cependant déplorer que l’utilisation du téléphone se soit généralisée au point de servir d’occupation automatique en toutes circonstances. Dans les transports publics ou dans la salle d’attente du médecin, les jeux et les réseaux sociaux ont remplacé depuis longtemps la lecture et les conversations avec les voisins.

Les enfants sont particulièrement impactés par cet usage massif du téléphone : le bon développement intellectuel et social implique de faire face aux autres. Il est important de ne pas laisser les enfants devant les téléphones et autres écrans pendant une durée comparable à celle que les adultes pratiquent.

Journée Mondiale sans Téléphone : cette action rencontre-t-elle du succès en île-de-France ?

Les Parisiens seraient-ils nomophobes ? (accros au smartphone) Une étude de 2019 a montré que l’Île-de-France arrivait nettement en tête des régions où les habitants déclaraient ne pas pouvoir se séparer de leur téléphone ne serait-ce que 5 minutes. 32% des sondés de la région étaient dans ce cas. A titre de comparaison, les gens sondés en Alsace était 58% à déclarer pouvoir se passer de téléphone durant plus de 24 heures.

Arrêter complètement le téléphone pendant une journée, voir même pendant trois jours, c’est pourtant possible pour la majorité des gens. Mais pas pour tout le monde. Imagine-t-on le président Emmanuel Macron ou la ministre Rachida Dati se passer de téléphone pendant ne serait-ce qu’une journée ? Les Pompiers de Paris annoncent chaque année ne pas pouvoir participer à cette initiative, en raison de leur activité qui ne permet pas la déconnexion. La police, en revanche, profite de la journée pour rappeler que le téléphone au volant est la cause d’un nombre inquiétant d’accidents de la route.

Sur les réseaux sociaux comme TikTok ou X (anciennement Twitter), on peut voir fleurir chaque année les réactions à cette Journée sans Téléphone de trois jours : s’il est logique de lire les remarques des opposants, on peut cependant se demander ce que font là les gens qui suivent la journée scrupuleusement. Après tout, peut-on parler de déconnexion si l’on troque le téléphone pour l’ordinateur, où les mêmes réseaux sont disponibles en ligne ?

Dans une interview accordée au Figaro en 2023, Phil Marso lui-même confie : « Je possède un smartphone pour appeler, envoyer des SMS, prendre des photos et encaisser mes clients. » Il est conscient de l’impossibilité à l’heure actuelle de se passer complètement de téléphone, et se contente de tirer la sonnette d’alarme sur son usage abusif.

(Crédit photo : iStock / Xavier Lorenzo)

Article publié par
Équipe rédactionnelle Carnet du Jour

Nous vous recommandons également

Catégories

Rouler plus vert : comment faire ?

Les enjeux environnementaux s'imposent comme un...
Publié le
Catégories

Comment choisir la bonne agence immobilière dans une ville aussi grande que Paris ?

Paris, la ville des lumières, de l'amour et de...
Publié le
Catégories

Classement Eduniversal 2024 : meilleurs Bachelors et licences à Paris et en Ile-de-France

Depuis plus de vingt ans, les classements...
Publié le
Catégories

Investir dans votre avenir : les métiers de la transition écologique

Si vous souhaitez vous investir dans les métiers...
Publié le
logo Le Parisien