Vignette Crit’Air et ZFE-m : quel impact pour vous, automobiliste ?

Le certificat qualité de l’air, aussi appelé vignette Crit’Air, est un outil mis en place par le gouvernement pour réduire la pollution atmosphérique et améliorer la santé des populations en France. Il est obligatoire dans certaines zones géographiques : les ZFE-m ou « zones à faibles émissions mobilité ». Mais concrètement, qu’est-ce que cela implique pour vous, en tant qu’automobiliste ?

La rédaction du Parisien n’a pas participé à la réalisation de cet article.

Le certificat qualité de l’air, aussi appelé vignette Crit’Air, est un outil mis en place par le gouvernement pour réduire la pollution atmosphérique et améliorer la santé des populations en France. Il est obligatoire dans certaines zones géographiques : les ZFE-m ou « zones à faibles émissions mobilité ». Mais concrètement, qu’est-ce que cela implique pour vous, en tant qu’automobiliste ?

La qualité de l’air en quelques chiffres

Selon les chiffres publiés par le Ministère de la transition écologique, 50 % des Français respirent un air qui contient davantage de polluants atmosphériques que les normes sanitaires en vigueur. 

Cette pollution atmosphérique est à l’origine de 48 000 décès prématurés en France et représente un coût annuel de 100 milliards d’euros.

C’est pour cette raison que le gouvernement a mis en place des zones de circulation réservées aux véhicules les moins polluants. 

Qu’est-ce qu’une vignette Crit’Air ? 

Le certificat qualité de l’air (ou vignette Crit’Air) permet de déterminer le niveau de pollution engendré par un véhicule. Concrètement, chaque véhicule obtient une vignette numérotée en fonction de sa classe environnementale, déterminée en fonction de la quantité de polluants qu’il émet. 

Il existe 6 vignettes différentes :

  • La vignette « verte » (ou 0) est attribuée aux véhicules 100 % électriques et hydrogènes ;
  • La vignette 1 est attribuée aux véhicules au gaz et hybrides rechargeables et les véhicules essence Euro 5 et 6 (c’est-à-dire mis en circulation à partir du 1er janvier 2011) ;
  • La vignette 2 est attribuée aux véhicules essence Euro 4 (mis en circulation entre le 1er janvier 2006 et le 31 décembre 2010) et aux véhicules diesel Euro 5 et 6 (mis en circulation à partir du 1er janvier 2011) ;
  • La vignette 3 est attribuée aux véhicules essence Euro 2 et 3 (mis en circulation entre le 1er janvier 1997 et le 31 décembre 2005) et aux véhicules diesel Euro 4 (mis en circulation entre le 1er janvier 2006 et le 31 décembre 2010) ;
  • La vignette 4 est attribuée aux véhicules diesel Euro 3 (mis en circulation entre le 1er janvier 2001 et le 31 décembre 2005) ;
  • La vignette 5 est attribuée aux véhicules diesel Euro 2 (mis en circulation entre le 1er janvier 1997 et le 31 décembre 2000).

Les véhicules qui n’entrent dans aucune de ces catégories ne peuvent pas obtenir de vignette Crit’Air.

Quand devez-vous vous procurer une vignette Crit’Air ? 

Vous êtes dans l’obligation d’apposer une vignette Crit’Air sur le pare-brise de votre véhicule si vous voulez circuler : 

  • Dans une zone à faibles émissions mobilité (ZFE-m) : comme par exemple, la ZFE de la Métropole du Grand Paris, la ZFE de Toulouse Métropole ou encore la ZFE de Montpellier Méditerranée Métropole ;
  • Dans le cas de la mise en œuvre d’un dispositif de circulation différenciée, en cas de pic de pollution notamment.

Prenons un exemple concret. Si vous souhaitez circuler dans la Métropole du Grand Paris, sachez que du lundi au vendredi (sauf jours fériés) de 8h à 20h : seuls les véhicules légers possédant une vignette Crit’Air verte ou 1 ou 2 ou 3 sont autorisés à circuler dans la zone.

Vous souhaitez savoir où se trouvent les ZFE en France et quelles sont les restrictions de circulation en vigueur ? Rendez-vous sur le site https://www.bison-fute.gouv.fr/webapp/tabs/information.

Vignette Crit’Air : quel impact sur le choix de votre véhicule ?

Le déploiement des ZFE-m a un impact direct pour les automobilistes. Si vous souhaitez pouvoir circuler dans ces zones et que vous disposez d’un véhicule peu polluant, il vous suffit d’obtenir une vignette Crit’Air en vous connectant sur le site https://www.certificat-air.gouv.fr/. Cette démarche vous coûtera 3,11 € + 0,61 € d’affranchissement, soit 3,72 €.

Si vous possédez un véhicule trop polluant, plusieurs options s’offrent à vous :

  1.  Investir dans un Véhicule Plus Écologique : Face à la nécessité de réduire les émissions polluantes, les gouvernements ont mis en place des incitations financières pour encourager le remplacement des véhicules polluants par des modèles plus respectueux de l’environnement. La Prime à la Conversion et le bonus écologique sont des exemples d’aides financières qui peuvent considérablement réduire les coûts d’achat d’un véhicule électrique, hybride ou à faibles émissions.
  2. Restreindre l’Utilisation de Votre Véhicule : Si un changement de véhicule n’est pas envisageable à court terme, vous pouvez adopter une approche plus ciblée. Utilisez votre véhicule seulement pendant les créneaux autorisés, lorsque les restrictions de circulation sont levées. Cette option nécessite une planification minutieuse de vos déplacements, mais elle permet de profiter des avantages de votre véhicule tout en respectant les règles environnementales.
  3. Opter pour des Moyens de Transport Alternatifs : Une autre option consiste à explorer des moyens de transport alternatifs. Le vélo est une option écologique et économique pour les déplacements de courte distance. Les transports en commun, tels que les bus, les trams et les trains, sont également des solutions pratiques pour se déplacer tout en réduisant l’empreinte carbone. Ces alternatives offrent souvent des avantages tels que la réduction du stress lié à la circulation et la possibilité de rester actif.

(Crédit photo : iStock – Sylvain Sonnet)

Article publié par
Équipe rédactionnelle Carnet du Jour

Nous vous recommandons également

Catégories

Comment choisir la bonne agence immobilière dans une ville aussi grande que Paris ?

Paris, la ville des lumières, de l'amour et de...
Publié le
Catégories

Classement Eduniversal 2024 : meilleurs Bachelors et licences à Paris et en Ile-de-France

Depuis plus de vingt ans, les classements...
Publié le
Catégories

Investir dans votre avenir : les métiers de la transition écologique

Si vous souhaitez vous investir dans les métiers...
Publié le
Catégories

L’importance du nettoyage professionnel dans les copropriétés à Paris

À Paris, la majeure partie des logements se...
Publié le
logo Le Parisien