Prendre soin de sa santé en tant que retraité : conseils pour un mode de vie sain et équilibré

Prendre soin de sa santé est la base d’une vie sereine : pour être heureux, il faut un esprit sain dans un corps sain, ce qui passe par une alimentation équilibrée, un suivi médical scrupuleux et une activité physique appropriée.

La rédaction du Parisien n’a pas participé à la réalisation de cet article.

Prendre soin de sa santé est la base d’une vie sereine : pour être heureux, il faut un esprit sain dans un corps sain, ce qui passe par une alimentation équilibrée, un suivi médical scrupuleux et une activité physique appropriée.

Une alimentation équilibrée : suffit-il de manger 5 fruits et légumes à un rythme quotidien ?

Pour se maintenir en bonne santé, il est impératif de manger équilibré. On le sait désormais, il faut éviter la consommation d’aliments trop gras, salés, sucrés, et faire des repas de qualité et bien répartis dans la journée. Il vaut mieux boire de grandes quantités d’eau qu’avoir une consommation régulière d’alcool. Enfin, les aliments transformés sont déconseillés : les produits frais sont de meilleure qualité, et se révèlent plus riches en nutriments.

En bref, manger équilibré revient à faire de bons repas avec des produits de qualité, ce qui est recommandé à tout âge et pas seulement aux seniors.

Conservez une activité physique régulière : mens sana in corpore sano

Le grand âge ne doit pas s’accompagner d’un abandon du sport et de toute activité physique. Au contraire, entretenir son corps est une pratique à entretenir tout au long de sa vie, et personne ne devrait s’en dispenser.

Bien entendu, chaque sport ne correspond pas à tout le monde. Le public des seniors se consacre rarement à la lutte ou au lancer de troncs, et se tourne plutôt vers le Qi-Gong ou le fitness pour avoir une activité adaptée à l’âge et la condition physique.

Partout en France, il est facile de trouver un animateur qui organise des cours d’aérobic en salle ou de yoga, et encadre cette pratique par le biais d’un entraînement régulier. Il est également possible de faire de l’exercice chez soi, au cours d’un programme quotidien préétabli. Il faut cependant veiller à ce que cette activité soit réalisée en toute sécurité.

Entretenir le lien social pour gérer son stress et ses émotions

Les seniors sont souvent sujets à l’isolement et à la détresse émotionnelle. La pratique d’interactions sociales au quotidien demeure donc un excellent remède. Il peut s’agir de méditation ou de relaxation en groupe, ou encore d’un atelier de couture ou de création. Cela peut également prendre la forme d’exercices de détente au moment du coucher, afin d’avoir un sommeil de meilleure qualité.

La vie sociale tourne généralement autour des amis et de la famille : les enfants, les petits-enfants… mais il n’est jamais trop tard pour faire de nouvelles rencontres. Que ce soit lors d’ateliers de groupe ou dans l’espace public, les contacts humains sont essentiels pour l’esprit et l’épanouissement personnel. Certaines nouvelles connaissances se font aussi en ligne, mais il est préférable de rencontrer la personne en chair et en os pour apprendre à la connaître.

Les activités générant du stress sont à éviter quand on atteint un certain âge, pour préserver sa santé cardiaque et réduire les risques d’AVC.

A tout âge, il faut continuer à apprendre et à stimuler son cerveau

Prendre soin de son corps, c’est aussi faire attention à son cerveau. Exercer son esprit est essentiel dans une phase de la vie où l’on ne travaille plus régulièrement. Il faut donc continuer à lire des livres, ou des articles en ligne, et stimuler son cerveau au quotidien.

Par exemple, prendre des cours pour apprendre une nouvelle langue ou une nouvelle compétence semble intéressant. Tout comme se consacrer, seul ou en groupe, à la pratique de jeux de société, aux puzzles ou aux mots croisés. Faire travailler sa mémoire peut passer par le jeu ou par des sessions administrées par un organisateur, qui réunira un groupe pour poser des questions et pousser chaque membre à utiliser ses capacités cognitives.

Accorder de l’importance au suivi médical et à une hygiène de vie saine

Les examens de santé ne sont jamais agréables, mais personne ne peut s’en passer, en particulier lorsqu’arrive l’âge de la retraite. Les suivis sont même de plus en plus spécifiques, puisqu’il faut prendre soin de dépister le cancer du sein pour les femmes, le cancer de la prostate pour les hommes, et surveiller l’apparition de maladies liées à l’âge. Les maladies de la peau notamment, qui découlent d’une exposition excessive au soleil durant la vie, peuvent se manifester tardivement.

Une fois les éventuels problèmes de santé décelés durant ces examens, il faut être rigoureux dans la prise des traitements prescrits.

Un comportement responsable implique de restreindre les excès : l’abus d’alcool ou les comportements à risque.

Dans tous les cas, il est recommandé par sécurité de souscrire à une bonne mutuelle pour compléter la caisse d’assurance maladie.

Tous ces conseils ne doivent pas faire perdre de vue que la retraite est le moment de profiter de la vie au mieux : tout en prenant soin de sa santé, il faut se ménager un espace de confort pour mener à bien les activités que l’on aime.

(Crédit photo : iStock – Hero Images Inc)

Article publié par
Équipe rédactionnelle Carnet du Jour

Nous vous recommandons également

Catégories

L’impact de la luminothérapie sur la dépression saisonnière

Pour combattre la dépression hivernale, qui est...
Publié le
Catégories

Stratégies pour combattre la déprime hivernale sans médicaments 

La déprime hivernale est une période que tout...
Publié le
Catégories

5 idées originales pour faire du sport sans s’inscrire à la salle

En ce mois de février 2024, les bonnes...
Publié le
Catégories

Prévenir les maux d’hiver : où se faire vacciner contre la grippe dans l’Oise ? 

Alors que la saison hivernale s'installe, la...
Publié le
logo Le Parisien