Comment faire manger des fruits et légumes aux enfants ?

L’alimentation des enfants est un enjeu important, que les parents doivent prendre à cœur dès le plus jeune âge. En effet, une étude menée par l’Agence Pour la Recherche et l’Information en Fruits Et Légumes (APRIFEL) en 2022, révèle des chiffres inquiétants. En France, seuls 10% des enfants consomment plus de 5 fruits et légumes par jour. Au contraire, ils sont une majorité à avoir une consommation trop élevée en protéine, en acide gras saturé et en sodium. L’Agence Nationale de Sécurité Sanitaire de l’Alimentation, de l’Environnement et du Travail, l’annonçait déjà en 2021, avec le constat d’un manque important d’Oméga 3 et de Vitamine D dans l’alimentation des plus jeunes. A l’heure du « manger mieux », « bouger plus », pour limiter les risques d’obésité et les problèmes de santé, quelques astuces simples peuvent être mises en place au sein de la famille pour amener les enfants, souvent « végétophobes », à manger plus de fruits et légumes. Explications.

La rédaction du Parisien n’a pas participé à la réalisation de cet article.

L’alimentation des enfants est un enjeu important, que les parents doivent prendre à cœur dès le plus jeune âge. En effet, une étude menée par l’Agence Pour la Recherche et l’Information en Fruits Et Légumes (APRIFEL) en 2022, révèle des chiffres inquiétants. En France, seuls 10% des enfants consomment plus de 5 fruits et légumes par jour. Au contraire, ils sont une majorité à avoir une consommation trop élevée en protéine, en acide gras saturé et en sodium. L’Agence Nationale de Sécurité Sanitaire de l’Alimentation, de l’Environnement et du Travail, l’annonçait déjà en 2021, avec le constat d’un manque important d’Oméga 3 et de Vitamine D dans l’alimentation des plus jeunes. A l’heure du « manger mieux », « bouger plus », pour limiter les risques d’obésité et les problèmes de santé, quelques astuces simples peuvent être mises en place au sein de la famille pour amener les enfants, souvent « végétophobes », à manger plus de fruits et légumes. Explications.

Pourquoi les enfants n’aiment-ils pas les fruits et légumes ?

Il n’est pas rare d’entendre ici et là des adultes dire des enfants que c’est tout à fait normal s’ils n’aiment pas les légumes et les fruits. La faute à l’âge, semblerait-il.

Pourtant, ce phénomène est du ressort de la psychologie. Il s’agit en effet de la néophobie alimentaire : la réticence naturelle de l’enfant, aux alentours de 2 ans, envers les nouvelles saveurs telles que les fruits et les légumes. Ce rejet est notamment dû à la méconnaissance qui entoure ces aliments ! Ils les découvrent et par défaut, ils ne souhaitent pas les goûter.

S’il est question d’un rejet naturel, les parents ont toutefois tout intérêt à accompagner les enfants dans la connaissance des aliments pour limiter l’installer durable de cette néophobie.

Partir en famille à la cueillette

Faire manger des fruits et des légumes aux enfants, c’est aussi passer par l’étape de l’éducation à ce sujet.

Une étude assez ancienne, datant de 2015 et menée par L’ASEF (Association Santé Environnement France), alarmait déjà la population. 87% des 8-12 ans avaient des difficultés à reconnaître visuellement les aliments, et notamment la betterave dans le cadre de l’étude.

Puisqu’ils sont réticents à l’idée de manger ce qu’ils ne connaissent pas, profiter d’un moment en famille à la cueillette est l’occasion rêvée pour leur apprendre les bases de l’alimentation.

D’une façon ludique, les parents peuvent donc aller cueillir à la ferme. Ils peuvent aussi aller directement chez le producteur, récolter des fruits et des légumes de saison. Les enfants ont la possibilité de les toucher, de les sentir, de les goûter, de poser toutes les questions qu’ils souhaitent au personnel présent, de comprendre la manière dont les végétaux poussent. La fierté qu’ils ressentent en les cueillant eux-mêmes, en imaginant la recette qu’ils pourront préparer avec leurs parents, les poussent à vouloir les goûter.

Les familles peuvent recommencer l’expérience en allant au marché, ou au supermarché, et organiser un quizz avec les enfants ! Ils doivent trouver le plus rapidement le kiwi, l’orange, les citrons, les courgettes, etc. Le gagnant peut alors choisir le légume ou le fruit de son choix pour le repas du jour, par exemple.

Cuisiner tous ensemble

Une fois à la maison, pourquoi ne pas cuisiner tous ensemble les fruits et légumes récoltés en famille ?

C’est le moment idéal pour que les enfants se familiarisent davantage avec les produits alimentaires. Ils peuvent se rendre compte des textures, des odeurs, de leur transformation, des saveurs qu’ils apportent aux autres aliments.

Il est conseillé, dans un premier temps, d’accompagner les nouveaux légumes à déguster de saveurs déjà appréciées par les enfants. Ils doivent quand même éprouver du plaisir à manger. Il s’agit là d’une transition douce vers la découverte de l’inconnu.

Aussi, il ne faut pas lésiner sur l’aspect ludique, en organisant un concours du meilleur plat, en équipe avec papa et maman ! Sinon, il peut s’agir d’organiser une dégustation à l’aveugle en concoctant un plat pour la famille, aidé d’un adulte, avec deux ou trois saveurs cachées. Il faut alors retrouver la liste des aliments présents dans le plat. L’enfant qui prépare la recette avec son parent verra cela comme un jeu, une nouvelle aventure. L’enfant qui déguste découvrira les associations possibles et gouteuses de plusieurs aliments ensemble. Ils affinent alors leur palais.

Enfin, pour les plus petits, créer des assiettes ludiques les incite à manger plus de légumes. Il est par exemple question de créer un visage avec la purée, les petits pois, le jambon, les carottes. D’accompagner l’enfant pour l’amuser pendant qu’il mange en lui disant qu’il vient de dévorer les sourcils du bonhomme ! Qu’il doit vite manger ses cheveux !

Lire des histoires autour des fruits et des légumes

Les médecins s’accordent pour dire que la lecture de livres dont l’histoire comprend des fruits et des légumes participe à une meilleure appréhension de la part des enfants.

Voici une liste non exhaustive d’idées à faire découvrir aux enfants :

  • Les imagers autour des fruits et des légumes pour les aider à les reconnaître mais aussi à les nommer ;
  • « Révolte au jardin« , de Elsa Jaure-Pompey – Sandra Garcia. Résumé : « Les hommes utilisent dans leur langage des expressions fausses. Parler des fruits et des légumes comme ils le font ? C’est hors de question !
    C’est le moment opportun pour lancer la révolte au jardin… Les légumes et les fruits sont mis à l’honneur au travers d’un jeu sur la langue française. »
  • « Le secret du potager » de Annick Masson. Résumé : « Quand Papy se met en tête d’initier Lili au jardinage, elle râle : « les navets ça sent mauvais ! ». Mais bientôt, Lili voit grandir sa graine de haricot et découvre le monde merveilleux du potager : semer les graines, arroser, veiller à la croissance, cueillir les plus beaux légumes et enfin…savourer de délicieux petits plats. »
  • « Grosse Légume » de Gerda Muller. Résumé : « Tomate, poireau ou radis, un petit ver grignote tout ce qu’il rencontre. Mais lorsqu’il s’attaque au plat de résistance, il peut s’attendre au pire… Un album plein de saveurs pour faire découvrir aux tout-petits les légumes et la chaîne alimentaire.« 
  • Les livres de recettes spécialement conçus pour les enfants, avec des images rigolotes, des pas à pas simples à suivre, des recettes originales.
    • Chefclub et son livre Les Supers Légumes,
    • Le Larousse Junior de la Pâtisserie et de la Cuisine,
    • T’choupi, mes recettes super simples, etc.

Initier autour des jeux et des cinq sens

Enfin, on l’aura compris, l’initiation des enfants aux fruits et légumes passe par le jeu, le ludique.

Il existe dorénavant bon nombre de jeux autour de cette thématique, qui ont le mérite d’éduquer les enfants à la connaissance des fruits, des légumes. Ces jeux entourent la manière dont ils poussent, leur consommation raisonnable et responsable, dans le respect de l’environnement, etc.

  • Les jeux de 7 familles autour des fruits et des légumes ;
  • Les lotos sur cette même thématique ;
  • Les memory ;
  • Le loto des saveurs et des odeurs où l’enfant doit associer ce qu’il sent avec l’aliment correspondant ;
  • Les dinettes avec fruits et légumes pour jouer au marchand ;
  • Etc.

Faire adopter les fruits et légumes aux enfants est un jeu de patience pour les parents. L’éducation dès le plus jeune âge devient le levier principal d’acquisition des connaissances autour de ces aliments, et évite l’installation durable de la néophobie alimentaire. Les parents doivent faire preuve de persévérance, en continuant de faire goûter les fruits et légumes aux enfants, même s’ils ne les apprécient pas de prime abord. Au fur et à mesure, ils s’y adapteront, pour leur santé et leur plaisir gustatif.

(Crédit photo : iStock)

Article publié par
Alcyone Guillevic

Nous vous recommandons également

Catégories

10 destinations idéales en France pour éviter la foule pendant les vacances d’été 

Vous souhaitez dénicher votre havre de paix pour...
Publié le
Catégories

Parents : 4 conseils pour motiver votre enfant à utiliser son cahier de vacances

Cet été, n’oubliez pas d’acheter à vos...
Publié le
Catégories

8 destinations pour un road-trip en famille 

Partir en road-trip en famille est un excellent...
Publié le
Catégories

Comment trouver un bon stage de football pour vos enfants ?

Offrir à votre enfant un stage de foot pendant...
Publié le
logo Le Parisien